De l’énergie en flacon

Qui ne rêve pas un jour ou l’autre de pouvoir tout acheter en flacon, sachet, petit pot… De l’énergie, de la relaxation, de l’imagination même! Ce n’est pas complètement impossible quant à l’énergie parce que si elle se trouve à priori dans le soleil qui nous réchauffe et l’oxygène que nous respirons, elle se trouve aussi dans le monde végétal qui transforme pour nous l’action du soleil.

Les huiles essentielles, produit le plus concentré tiré de la nature, ont des propriétés énergisantes, régénérantes, tonifiantes et stimulantes remarquables qui sont présentes en même temps que certaines substances biochimiques qui constituent l’essence même de la plante. Mais plutôt que de nous engager dans des explications scientifiques, voyons plutôt les groupes de plantes qui peuvent fournir de l’énergie.

Les conifères, dont on ne saurait se passer durant l’hiver, sont de grands fournisseurs d’énergie. Ce sont les sapins, pins, épinettes que l’on peut le plus facilement utiliser sous forme d’huile essentielle. L’arôme est familier, évocateur de fêtes. Vous pouvez diffuser l’huile essentielle de conifères, en faire des frictions, des massages.

Les épices et aromates utilisées en cuisine, celles qui relèvent notre gâteau aux fruits, sont généralement puissantes et génératrices d’énergie. Mais avec celles-là, quelques précautions s’imposent et vous n’en ferez jamais des bains à moins de les doser très parcimonieusement. Ce sont en particulier le gingembre, la cannelle, le girofle, la muscade, l’anis…

Les menthes occupent une place particulière; elles sont familières et on aromatise toute une variété de confiserie avec elles. Elles stimuleront la circulation de vos pieds fatigués ou la digestion lente après trop d’abus. Reconnues pour combattre la fatigue du décalage horaire et des trop longues veillées, elles sont un véritable combustible pour tous les systèmes. Ne pas en abuser!

L’eucalyptus, celui qui a une bonne odeur chaude et camphrée, fait partie de nos hivers. Il réchauffe et stimule nos défenses immunitaires quand le froid nous a affaiblis. Il sera bienvenu autant en boisson qu’en friction ou en bain, à la seule condition de choisir la bonne espèce. Dans une famille apparentée, les mélaleuques comme le niaouli et le cajeput et le plus connu, le Tea Tree, donnent de l’énergie et combattent beaucoup de vilains microbes. Vous saurez en tirer profit en prévention.

Modes d’emploi

Les modes d’emploi sont variés et il est important d’être bien avec l’application; si on vous recommande un enveloppement et que vous n’avez ni le temps ni l’espace pour le pratiquer, vous n’en tirerez aucun profit alors qu’une petite friction est plus facile et vous fera grand bien.

Les frictions

La friction, comme son nom l’indique, est une action vive, robuste, généralement localisée. Il faudra éviter l’usage d’huiles dermocaustiques, irritantes en friction à moins d’avoir un objectif thérapeutique précis et ponctuel. La friction se pratique sur la nuque, la plante des pieds, et sur toute partie affecté comme les articulations contre les tendinites, les inflammations. Mélangez 10% à 25% d’huile essentielle avec de l’huile végétale grasse. La friction matinale peut être pratiquée sur tous les membres, la nuque; elle n’a pas d’égal pour revitaliser, recharger d’énergie tout en parfumant agréablement la peau. Toujours éviter les muqueuses. Vous introduirez les épices et aromates en petite quantité avec des huiles essentielles plus douces.

Les bains

Choisissez un support comme un bain moussant neutre ou une huile végétale. Comptez 20 gouttes d’huile essentielle pour le bain d’un adulte à l’exclusion des épices et aromates. On prépare une dose ou un petit flacon de quelques bains.

La lotion tonique

Simple à souhait, il suffit d’ajouter les huiles essentielles à de l’alcool dans un flacon muni d’un vaporisateur. 6% d’huile essentielle est une bonne proportion. Éviter les huiles essentielles dermocaustiques comme les épices et aromates parce qu’elles seraient irritantes lorsque combinées à de l’alcool.

Le grog

Facile, il se prépare pendant que l’on chauffe l’eau. Très apprécié en fin de soirée ou après un repas où les énergies commencent à baisser. Il remplace aussi le café du matin ou celui de la pause. Verser de l’eau chaude (non bouillante) sur un édulcorant comme du miel ou du sucre non raffiné, dans une tasse. Ajouter les huiles essentielles, un zeste de citron, un bâton de cannelle,

Pas de pitié pour le froid!

Si la température vous déprime et que le froid diminue votre énergie, pas la peine de penser à vous “énergiser” avec des huiles essentielles puissantes et agressives. Une petite pause de deux ou trois soirées tranquilles à la maison a bien plus de chance de vous recharger et vous évitera de puiser dans vos réserves.

Durant trois soirs consécutifs, appliquer cette préparation sur la nuque, la colonne vertébrale et la plante des pieds, après le bain :

  • 5 gouttes de petit grain d’orange
  • 5 gouttes de marjolaine à coquilles
  • 20 gouttes d’huile de sésame

Ce sont deux huiles essentielles féminines, ré-équilibrantes et toniques du système nerveux; les huiles essentielles des “super femmes” qui prennent beaucoup de responsabilités!

Le rhume a gagné?

Mais pas pour longtemps! Vous rentrez à la maison en grelottant, vos pieds sont mouillés, le nez coule déjà, vous éternuez; pas le temps de prendre un bain, il y a plein de tâches qui vous attendent…

Enlevez tous vos vêtements et choisissez un vieux peignoir bien chaud; avant de l’endosser, vaporisez l’intérieur avec de l’eucalyptus, du myrte et de l’encens. Faites de même avec une paire de vieilles chaussettes que vous ne craignez pas de tacher. Quelques gouttes de cette préparation dans le cou et sous le nez puis vaquez à vos occupations.

En fin de soirée, vous pourrez prendre un bon bain à la lavande et une tasse d’eau chaude avec une ou deux gouttes de mandarine pour préparer une bonne nuit de sommeil.

Ceci est un traitement choc; assurez-vous d’utiliser des huiles essentielles d’excellente qualité avec l’espèce biochimique recommandée, ne dépassez pas 30 gouttes en externe et 2 gouttes dans votre boisson. Les huiles essentielles ne remplaceront jamais le sommeil, c’est pourquoi il est suggéré de terminer la soirée avec une huile essentielle calmante et sédative pour bien dormir et refaire ses forces.

Quand les enfants s’enrhument

Les 7 à 12 ans reviennent de l’école avec le nez qui coule, ils toussent un peu… Bref ils ont les mêmes inconvénients que les adultes et les petits rhumes surviennent souvent.

Avant leur arrivée de l’école, diffusez une synergie stimulante du système immunitaire qui aura aussi l’action de désinfecter la maison et de leur donner une atmosphère tout propre pour le reste de la journée. L’eucalyptus globuleux associé au pin et au romarin à cinéole joue très bien ce rôle.

Le soir à l’heure du bain, ajoutez quelques gouttes d’huile essentielle de lavande aspic dans leur bain: 5 gouttes pour les 7 ans en augmentant progressivement jusqu’à 12 gouttes pour les 12 ans, dans un agent dispersant comme de l’huile végétale.

Ou bien, composez une petite friction que vous appliquerez sur la gorge, la nuque, la colonne vertébrale en respectant les mêmes proportions.

Le matin avant leur départ, imprégnez les papiers mouchoir de quelques gouttes d’huiles essentielles comme ci-haut. Et rappelez-leur de se laver les mains souvent.

Utilisée régulièrement, cette diffusion devrait éloigner les rhumes et renforcer leurs moyens de défense. Et n’oubliez pas que toute la famille en profitera!

Cette toux qui persiste

En adjuvant, préparez un grog chaud en soirée :
1 tasse d’eau chaude
1 quartier de citron
1 c. de miel
3 gouttes d’huile essentielle de cyprès

Cette boisson peut s’apporter également au travail. Ne pas dépasser 5 gouttes le premier jour en diminuant progressivement les jours suivants.

Le bois de rose n’est pas réservé seulement à la parfumerie

On connaît la douceur de son arôme, on l’utilise dans de nombreux cosmétiques. Mais il est aussi très efficace sur les maux de gorge, les infections ORL et les bronchites. Tout doux, non agressif pour la peau, on peut l’utiliser chez l’enfant après 30 mois (pour les plus jeunes bébés, consulter votre aromathérapeute).

Pour l’adulte, au premier signe de mal de gorge, appliquer de l’huile essentielle de bois de rose pure à raison de 15 gouttes par jour en 3-4 applications ou préparer une onction dans de l’huile végétale grasse.

Masser la gorge, le trajet de la trompe d’Eustache, les ganglions. Diminuer cette quantité avec l’âge pour arriver à 3 gouttes chez l’enfant de 2½ ans (toujours dilué dans l’huile grasse pour les moins de 8 ans).

Associé au bois de santal, vous en ferez

Concours Buzz Gourmand Édition Les tartelettes avec Christophe Michalak

Champion du monde de pâtisserie, Chef Pâtissier au Plaza Athénée, Christophe Michalak est aussi l’auteur du livre C’est du gâteau! aux éditions Plon.

Du 19 février au 28 mars 2008, participez au concours Buzz Gourmand Édition Les tartelettes et courrez la chance de gagner l’un de ces trois prix:

Une dégustation privée avec Christophe Michalak et un exemplaire de son livre dédicacé
et Le 2ème et le 3ème prix: Un exemplaire de son livre dédicacé

Pour participer, réalisez sa recette de pâte à tarte sucrée et ensuite, laissez aller votre imagination !

Faites-nous parvenir le déroulement de votre recette et la photo de votre création à : concours@amabilia.com, en indiquant vos nom, prénom et coordonnées complètes.

Christophe Michalak sélectionnera les gagnantes à partir de l’originalité de leur création. Les noms des gagnantes seront dévoilés le 14 avril 2008.

Pâte à tarte sucrée de Christophe Michalak

Ingrédients pour 40 fonds de tartelettes

190g de farine
20g de fécule de pommes de terre
90g de sucre glace
130g de beurre
35g de poudre d’amandes
1 pincée de sel fin
1 oeuf (50g)

Crème amandine

200g de beurre
200g de sucre semoule
200g de poudre d’amandes
4 oeuf (200g)
10cl de crème liquide (100g)

Préparation

1. Tamiser la farine, la fécule et le sucre glace.
2. Couper le beurre en déset le travailler à la main.
3. Ajouter l’oeuf.
4. Lorsque tous les ingrédients sont mélangés, mettre en boule, filmer et stocker au minimum 1 heure au réfrigérateur avant utilisation.
5. Ce délai écoulé, étaler votre pâte sur une hauteur de 2 mm environ, et la piquer à l’aide d’une fourchette.
6. Faire des disques de 5 cm de diamètre et laisser reposer 1 heure avant cuisson.
7. La crème amandine: Mélanger tous les ingrédients au fouet, excepté la crème.
8. Ajouter la crème. Surtout ne pas l’émulsionner, sinon elle risque de gonfler au four. La réserver au minimum 1 heure au réfrigérateur.
9. Cuire les fonds de pâte sucrée environ 8 mn, à 170°C (th.5). Laisser refroidir puis poser des cercles à tarte beurrés et farinés de 5 cm de diamètre et 2 cm de haut.
10. Dresser la crème amandine sur les fonds de pâte sucrée cuits et mettre au four 20 mn environ, à 170°C (th.5).
11. Sortir du four et laisser reposer sur une grille. Passer la lame d’un couteau entre le cercle et la tartelette pour décoller le tout.

Voilà, vos tartelettes sont prêtes à être garnies, décorées, tartinées,…A présent, c’est vous le Chef!

 

Please follow and like us:

FRESSONMANIA

Décidément je ne peux pas me passer de parler de mes potes, de surcroît ceux qui excellent en la matière et qui font rayonner notre métier…
Paris-Jarny-Metz, il n’y a qu’un pas, la qualité tant gustative que visuel de mon ami Frank Fresson est à son égal… impériale !!!
Courez voir sa vitrine et prendre une leçon car ce type, il est vraiment phénoménal
Découvrez encore une fois avec moi sa magie opérer…. Cela se passe de commentaires

Dream team
(de gauche à droite) Stéphane Tréan, Le majestueux Frank Fresson, Nicolas Bernardé, myself et Frank Michel

Bravo cher Frank (et sa dynamique épouse Christelle) car en plus d’être un ami sincère, tu survoles la profession… Un artisan est un homme qui élève son métier à un niveau d’excellence. Chapeau bas l’artiste!

Please follow and like us: